Acheter un appartement n’est pas toujours une chose aisée, car cela nécessite beaucoup de démarches. Recherches, visites, offres, négociations, contre-offres, aspects commerciaux, légaux et financiers sont autant d’étapes à franchir dans l’achat d’un appartement. Grâce aux services d’un courtier immobilier plus spécialisé dans le domaine, toutes ces étapes deviennent plus faciles. Il s’avère donc indispensable de savoir comment acheter avec un courtier immobilier.

Pourquoi faire appel à un courtier immobilier ?

Vous vous demandez comment acheter avec un courtier immobilier. Commençons donc par voir les attributs du courtier ainsi que ses habilités. En effet, avec sa formation en courtage immobilier, le courtier est un négociateur habile qui se rend disponible pour effectuer toutes les courses nécessaires à l’achat ou à la vente d’un bien immobilier. Possédant de nombreux outils et d’un bon réseau de contacts, il sert également de conseiller et de guide afin de garantir une tranquillité d’esprit à son client.

Son expérience et sa neutralité lui permettent de bien s’orienter dans les critères de recherche sans oublier la vérification des aspects importants du bien immobilier avant son achat. Le courtier immobilier a les compétences requises pour évaluer la valeur marchande de l’appartement à acheter. Il connaît les facteurs pouvant diminuer ou augmenter le prix de vente d’une maison. Ces facteurs concernent surtout l’état de conservation, l’aménagement du terrain et l’année de construction.

Comment acheter avec un courtier immobilier un appartement ?

Pour acheter une maison, les démarches à suivre sont les mêmes avec ou sans un courtier : recherches, visites, offres, négociations, contre-offres, aspects commerciaux, légaux et financiers. Le courtier immobilier étant un intermédiaire, sa présence influence le cours de la transaction et il facilite la tâche à son client.

Dans le cas où l’acheteur décide d’être représenté par un courtier immobilier, il n’a plus le privilège de contacter le propriétaire. C’est plutôt le courtier immobilier qui a la responsabilité de faire visiter l’appartement à l’acheteur, de lui fournir toutes les informations nécessaires sur la propriété et de présenter l’offre d’achat au vendeur.

Rémunération du courtier immobilier

Le courtier immobilier est rémunéré grâce à une commission qu’il reçoit. Cette commission est de 5 % en plus des taxes de la valeur du bien immobilier. Il existe deux types de courtier immobilier : le courtier inscripteur et le courtier collaborateur.

Comment rémunérer le courtier inscripteur et le courtier collaborateur ?

Le courtier inscripteur est celui qui représente le propriétaire du bien immobilier à vendre tandis que le courtier collaborateur est le représentant de l’acheteur. Lorsque les deux types de courtier sont impliqués dans la vente d’un appartement, le courtier inscripteur a le devoir de partager sa commission avec le courtier collaborateur. Ce partage s’effectue selon le montant que le courtier inscripteur désire octroyer au courtier collaborateur.

Le contrat de courtage achat

Dans une situation où l’acheteur préfère passer par l’intermédiaire d’un courtier pour acquérir une maison qui n’est pas confiée à un autre courtier, l’acheteur doit prévoir la rémunération de son courtier en signant un « contrat de courtage achat ».

Comment acheter avec un courtier immobilier tout en préservant ses droits ?

Même si l’acheteur est passé par le biais d’un courtier, cela ne l’empêche pas de mener des démarches parallèles comme faire inspecter l’appartement ou conclure l’achat chez un notaire.

Dans le même ordre d’idées, le courtier ne peut pas procurer des conseils juridiques à son client, seuls un avocat ou un notaire sont habilités à le faire. Pour un bien immobilier, la protection des droits du vendeur, du créancier et de l’acheteur est garantie uniquement par un notaire.

L’assurance responsabilité professionnelle du courtier immobilier

Il est de coutume d’entendre dire des courtiers immobiliers qu’ils offrent une protection. De quelle protection s’agit-il donc ? Les courtiers se réfèrent ainsi simplement à l’assurance responsabilité professionnelle à laquelle ils ont souscrit afin d’exercer leur métier.

Ladite assurance offre une protection très limitée aux clients. Elle prend en charge seulement un dommage qui est causé par le courtier dans l’exercice de ses fonctions. Autrement dit, le courtier garantit une protection en cas d’omission, d’erreur, de faute ou de négligence de sa part.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.